dimanche, juillet 10, 2011

Lavaredo Ultra Trail, l'enfer au paradis









Le 2 juillet 2011 le petit village d'Auronzo a accueilli un peu moins de 600 coureurs pour un parcours en solo ou en relais duo de 86 km et 5.300D+.

Pour la première fois je prend l'avion pour Venise ... sans aller à Venise ! Et oui l'ami Jérôme (co-auteur des premiers Guides Trail) st passé me chercher à l'aéroport et hop direction les Dolomites. Les gondoles ce sera pour une prochaine fois.

Les courses en Italie, c'est toujours très pro et en même temps extrêmement décontracté. Le Lavaredo ne fait pas exception. Un parcours très varié avec du très techniques et minérales, et des zones roulantes ou en single track en forêt. Des bénévoles partout, des secouristes sur les parties potentiellement dangereuses, un balisage impeccable. Des paysages à couper le souffle.

Pour ma course, c'est vite vu. Un excellent départ dans les 20 premiers jusqu'au premier sommet (Forcella Lavaredo - 2450m) atteint en environ 2h30 pour 20km et 1650D+. Mais voilà il fait froid, environ 0°C à 2000m et -5°C au sommet. Je suis bien couvert, mais mon eau est froide et au 25°km après une belle descente, mon estomac est en vrac me fait mal, les diarrhées suivent, la déshydratation guette. Et effectivement au 30°km des douleurs musculaires et sur les tendons arrivent de partout et durent. Plan B, pose du casque à cornes, on oublie la perf, et je passe en mode dégradé avec pour seul objectif, finir. Après un départ à minuit, je veux voir ces belles montagnes de jour ! Au final 15h31 et 74°, et même si je passe mon temps à mettre le clignotant pour me laisser doubler, le voyage est superbe.

Un excellent test mental pour affronter la Ronda Dels Cims dans un peu plus de 10 jours.

Article dans Ultrafondus coming soon !
Résultats

Aucun commentaire:

Publier un commentaire