dimanche, juin 07, 2009

Trail de Sully > encore un peu de vitesse !

Trail de Sully - 42km - 1.200D+
6° scratch et 3° SH en 3h42

Voilà un trail que je ne connaissais pas et qui mérite trés franchement le détour. Venu pour faire un BBQ avec les UFO et en profiter pour faire une sortie longue, je me suis régalé d'un tracé magnifique exploitant tout le potentiel de cette belle forêt de Rosny. Certe le parcours est plutôt roulant, mais des traces directs en forêt, quelques côtes et descentes techniques m'ont permis de faire la différence face à des rouleurs. Beaucoup de sous-bois tout en relance et de trés rares longues lignes droites m'ont complètement fait oublié le temps et j'ai été trés surpris d'apprendre l'arrivée proche. Oserais je dire déçu ?

Lever 5h30, Alban passe me chercher à la gare de Mantes la Jolie. Quelques UFO sur place : Banban, Runner14, Sandrine74, Sanglier, ...
Un départ trés rapide à 9h avec une dizaine de coureurs qui se détachent et moi à la jonction. Au bout de quelques kilomètres et à la faveur de quelques côtes et descentes techniques je reprend deux coureurs visiblement partis trop rapidement. Au ravito du 11°km je vois un groupe de trois coureurs qui repartent devant moi. Passage en forêt en trace azimut, penser à surveiller à la fois les rubalises et ses pieds. A la sortie je ne suis plus que 200m derrière le groupe. avec du rouge, du bleu, et du noir prêt à se faire Pac-Maniser. Incroyable dés la première grosse côte (moins de 100m tout de même) je ratrappe, double, et distance les trois coureurs. impressionant de voir ces coureurs si véloces littéralement scotchés à la pente. Jusqu'au 22°km beaucoup de faux plats et c'est sans surprise que je vois revenir un des trois, Jérôme Haguenin (il m'a raccompagné à Paris, c'est important de citer ses bienfaiteurs !). Il me passe avec aisance sur le plat, et même si je le remonte toujours aussi franchement dés la première grosse côte, c'est pour mioeux me distancer par la suite. Néanmoins ensemble nous remontons un coureur jaune fluo comme moi. 0 la faveur du ravito du 30°km je le passe, puis il revient sur moi sur le plat, et comme d'habitude je le lache sur un gros coup de cul suivi de quelques relances en côte. Je termine les 10 derniers kilomètre seul, mais facile et prenant vraiment beaucoup de plaisir à assurer des relances régulières. A l'arrivée je suis bien, mon corps a avalé ces 44km avec facilité et une relative vélocité qui m'étonnent. Car depuis début mars que je débute le spécifique avec les grosses sorties trail de Crest (enchainement 100+42), le Raid EDHEC sur 5 jours, et la reco de la Montagn'Hard, je pensais vraiment m'être dieselisé.

A nouveau magnifique organisation, tracé parfait, rubalisage nickel, des bénévoles partout. Vraiment cette course mérite beaucoup mieux que la soixantaine d'inscrits sur le 42km et les 200 sur le 17km. Qui vient en 2010 ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire