vendredi, février 10, 2012

Améliorer la Performance ...

... mais surtout comprendre les facteurs de progression. C'est ce que propose le Pr Grégoire Millet, traileur accompli avec qui j'ai eu la chance de courir au Tor des Géants, et chercheur sur la physiologie des sportifs à l'Université de Lausanne.

Ce que l'on connait tous c'est qu'avoir un gros moteur (la VO²Max)  qui se concrétise par la VMA (Vitesse Maximum Aérobie, 20+km/h pour un très bon coureur, 17.5+ pour votre serviteur) est une indication. Mais ce que j'ignorais c'est que pour progresser, et en fonction du sport pratiqué, la cinétique d'atteinte du seuil maximal  est primordial. Cette cinétique est plus courte pour un coureur que pour cycliste. Elle est plus longue pour un amateur d'un sportif pro. Progresser sur cette cinétique est ce qui a permis à Paula Radcliff de progresser de 2h25 à 2h15 (record mondial) au Marathon, et ce  à VO²Max constante sur 10 ans d'entrainement. Une cinétique rapide lui permet des accélération avec une économie de l'énergie dépensée.

Du coup il apparaît indispensable d'avoir une connaissance de ses capacités aujourd'hui pour avoir un entrainement personnalisé. A défaut, cela permet au moins de comprendre pourquoi faire des séances de VMA, Seuils, l'importance des temps et vitesses de récupérations.

Et ce pour tous, quelque soit son niveau.

Merci Greg pour cette vulgarisation des travaux de tes équipes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire